Des soins d’avortement selon vos propres conditions.

L’avortement est l’un des besoins de soins de santé les plus courants au Canada. C’est normal, tout comme les nombreuses expériences et émotions qui peuvent en découler. C’est aussi assez courant. Une Canadienne sur trois1 subira un avortement au cours de sa vie, soit en utilisant la pilule abortive, soit en ayant un avortement chirurgical dans un hôpital ou une clinique.

Votre avortement doit avoir lieu de façon sécuritaire, respectueuse et selon vos propres conditions et vous méritez de connaître vos options. Ce site Web fournit des renseignements et des outils précieux pour vous aider à connaître les choix qui s’offrent à vous et à obtenir les soins qui vous conviennent.

Pour savoir quelles sont vos options d’avortement, entrez la première date de vos dernières règles.

calendar icon
Soumettre
close

 

Selon l’information que vous avez soumise, vous êtes enceinte de xx.

Si vous êtes enceinte de neuf semaines ou moins, vous pouvez faire la demande pour la pilule abortive (médicament sur ordonnance) ou pour un avortement en clinique (intervention chirurgicale). Si vous êtes enceinte de plus de neuf semaines, seul l’avortement en clinique est possible.

Quelles sont vos options?

Il existe deux options d’avortement au Canada : la pilule abortive ou appelé avortement médicamenteux, ou l’avortement chirurgical. Les deux options sont sécuritaires et légales au Canada. Elles sont aussi couvertes par presque tous les régimes d’assurance maladie provinciaux*.

À propos de la pilule abortive

La pilule abortive est offerte aux personnes enceintes depuis neuf semaines ou moins.

La pilule abortive est un médicament sur prescription pour mettre un terme à une grossesse. Elle est utilisée dans le monde entier depuis près de trente ans et a été approuvée pour utilisation au Canada en 2015. En France, où ce choix d’avortement est offert depuis de nombreuses années, 84 % des personnes choisissent la pilule abortive lorsqu’elles en ont la possibilité. Dans d’autres pays européens comme la Suède et la Finlande, jusqu’à 90 % des avortements ont lieu avec des médicaments. Prendre un médicament autorisé par Santé Canada pour un avortement prescrit par un professionnel de soins de santé est une option sécuritaire et légale. La personne peut choisir où se faire avorter et le prescripteur de soins de santé lui indiquera quand et comment prendre la combinaison de pilules incluse dans l’ordonnance.

La pilule abortive peut être une bonne option si :

  • Vous n’avez qu’une ou deux absences de règles (votre grossesse est de neuf semaines ou moins)
  • Vous ne pouvez pas ou ne voulez pas vous rendre dans une clinique ou un hôpital ou vous voulez choisir le lieu de votre avortement.

Avortement chirurgical

Il s’agit d’un avortement pratiqué chirurgicalement dans une clinique ou un hôpital et pouvant être offert aux personnes enceintes depuis 24 semaines ou moins.

Les avortements chirurgicaux, qui sont pratiqués par des professionnels de soins de santé qualifiés, sont couramment offerts au Canada depuis plus de trente ans et sont à la fois sécuritaires et légaux. La visite à la clinique ou à l’hôpital peut prendre quelques heures, mais la procédure elle-même n’est pas très longue. Une anesthésie locale ou un soulagement de la douleur par voie intraveineuse (IV) sont offerts, et la plupart des personnes ne signalent aucune douleur. Plusieurs personnes peuvent reprendre leurs activités habituelles en un jour ou deux. Cliquez ici pour accéder à une liste de cliniques d’avortement au Canada, compilée par la Coalition pour le droit à l’avortement au Canada.

L’avortement chirurgical peut être une bonne option si :

  • Vous n’êtes pas admissible à la pilule abortive, car la grossesse est de plus de neuf semaines
  • Vous souhaitez être en présence d’une professionnelle ou d’un professionnel de la santé pour l’intervention
  • Vous n’êtes pas dans un environnement sécuritaire ou confortable pour prendre la pilule abortive

Demandez plus de renseignements sur vos options d’avortement à votre fournisseur de soins de santé.

Certaines restrictions concernant l’accès à l’avortement médicamenteux au Québec ont récemment été levées par le Collège des médecins. Jusqu’à récemment, le Collège exigeait que les personnes souhaitant procéder à un avortement médicamenteux passent d’abord une échographie. Les prescripteurs de soins de santé étaient également tenus de suivre une formation spécialisée s’ils n’avaient aucune expérience antérieure en soins d’avortement. Depuis le 14 juillet, il n’est plus obligatoire de suivre une formation supplémentaire. Les cliniciens pourront toujours acquérir des connaissances et des compétences par l’intermédiaire du Collège s’ils souhaitent suivre une formation afin de pouvoir prescrire la pilule abortive.

Renseignements pour le Québec

Connaissez vos droits et obtenez les soins qui vous conviennent.

La décision de vous faire avorter vous revient et l’avortement devrait avoir lieu selon vos propres conditions.

Connaître vos droits et les faits vous aidera à prendre une décision éclairée et vous permettra d’obtenir les soins de votre choix. Vérifiez vos connaissances avec ces affirmations vraies ou fausses.

1. Si votre professionnelle ou professionnel de la santé vous encourage à poursuivre la grossesse ou donne un avis négatif sur l’avortement, vous ne pouvez rien faire.
Vrai
Faux
close

Faux. Si votre professionnel de la santé ne soutient pas votre décision d’obtenir un avortement et s’il ne vous fournit pas d’information sur vos options d’avortement, vous pouvez demander une référence pour consulter un autre professionnel de la santé. Vous pouvez aussi communiquer avec Action Canada en tout temps au 1‑888‑642‑2725 ou à choiceconnect.ca pour obtenir plus d’information au sujet des professionnels de la santé pro-choix près de chez vous.

Si un professionnel de la santé refuse de vous offrir des options d’avortement ou de vous offrir une référence auprès d’un autre professionnel de la santé, vous pouvez le dénoncer auprès de son collège provincial des Voici la liste des collèges auprès desquels vous pouvez déposer une plainte.

2. La pilule abortive et la pilule du lendemain sont pareilles.
Vrai
Faux
close

Faux. La pilule abortive est utilisée afin d’interrompre une grossesse. La pilule du lendemain est un moyen de contraception d’urgence qui est utilisé afin de prévenir une grossesse avant que celle-ci débute.

La pilule abortive est prescrite par un professionnel de la santé lorsque la grossesse est confirmée. Si vous avez obtenu un résultat positif lors d’un test de grossesse et que vous désirez obtenir un avortement, vous êtes peut-être admissible à recevoir une ordonnance pour utiliser la pilule abortive.

La contraception d’urgence, mieux connue sous le nom de pilule du lendemain, peut être utilisée jusqu’à cinq jours suivant une relation sexuelle non protégée. Vous pouvez obtenir cette pilule dans la plupart des pharmacies près de chez vous. Plus vous la prenez tôt, plus son efficacité augmente.

3. Si la première date de vos dernières règles ne remonte pas à plus de neuf semaines, vous n’êtes pas obligée de passer une échographie avant de recevoir la pilule abortive.
Vrai
Faux
close

Vrai. Une échographie n’est pas requise avant de prendre la pilule abortive. Auparavant, Santé Canada exigeait qu’une échographie ait lieu avant qu’un professionnel de la santé puisse prescrire des médicaments pour procéder à un avortement, mais cette étape a été supprimée en 2019. Maintenant, il n’est plus nécessaire d’obtenir une échographie avant de prendre la pilule abortive. Cependant, il est possible que votre professionnel de santé demande une confirmation avant de prescrire la pilule abortive. Cela peut être un test sanguin, un examen physique, un test d’hormone de grossesse, une échographie ou une combinaison de ces éléments.

4. Si votre fournisseur de soins de santé ne connaît pas la pilule abortive, vous devez subir un avortement chirurgical.
Vrai
Faux
close

Faux. Certains professionnels de la santé ne sont pas familiers avec la pilule abortive. Ceci ne veut pas dire que cette option n’est pas pour vous. Il existe plusieurs ressources disponibles pour les professionnels de la santé. Vous pouvez demander qu’on vous renseigne à cet effet ou encore demander une référence pour consulter un professionnel de la santé qui en connaît davantage.

Vous méritez d’être informée des options d’avortement qui s’offrent à vous et d’avoir accès à une professionnelle ou à un professionnel de la santé qui appuie votre choix. Si ces ressources ne sont pas à votre disposition, visitez le site choiceconnect.ca ou téléphonez à la ligne d’accès d’Action Canada sans frais et à tout moment en composant le num 1‑888‑642‑2725 afin d’obtenir de l’aide pour trouver un autre fournisseur de soins de santé.

Ressources

Souhaitez-vous en savoir plus? Ces ressources peuvent vous aider à obtenir les renseignements dont vous avez besoin. Si vous recherchez des renseignements propres au Québec, cliquez ici.

Conseils et soutien en matière d’options pro-choix

Ligne d'accès (bilingue)
Téléphone: 1-888-642-2725

C'est l’endroit pour appeler ou envoyer un message texte afin d’en savoir plus sur vos options, discuter de votre décision avec quelqu'un ou obtenir une référence à une clinique. Vous pouvez parler à quelqu'un en français ou en anglais.

Ligne d’assistance téléphonique de la Fédération Nationale d’Avortement
Téléphone: 1-800-772-9100

Une ressource si vous avez besoin d'aide pour gérer la logistique de vos soins d'avortement ou si vous recherchez une aide financière pour vous aider à couvrir les frais, comme les frais de voyage. On y offre également des références.

Recommandations de fournisseurs d’avortement

Choice Connect (bilingue)

Il s'agit d'un site Web bilingue pour trouver le prestataire de services d'avortement le plus près, et celui qui correspond le mieux à vos besoins. Vous y obtiendrez leurs coordonnées pour appeler et prendre rendez-vous.

Pour en savoir plus

Fédération Nationale d’Avortement (NAF) (en anglais uniquement)

Il s'agit d'un site Web contenant des informations sur les soins d'avortement et l'accès pour les patients, les prestataires et les défenseurs. Il contient aussi un outil cartographique pour rechercher des prestataires de services d'avortement au Canada.

Coalition pour le droit à l’avortement au Canada (CDAC) (bilingue)

Ceci est un site Web avec des informations et des ressources pro-choix. Il offre aussi une liste de cliniques et hôpitaux qui fournissent des soins d'avortement, ainsi qu’une liste de groupes pro-choix.

Action Canada pour la santé et les droits sexuels (bilingue)

En plus de leur ligne d'accès à l'avortement, Action Canada fournit de l'information sur la santé sexuelle et revendique pour la santé sexuelle et reproductive au Canada et à travers le monde.

Avez-vous trouvé ce dont vous avez besoin?

Oui
Non

Tant mieux! Ce site vise à fournir des informations et des outils permettant aux gens de connaître leurs options d'avortement et de revendiquer pour les soins qui leur conviennent. Si vous pensez que c'est important, partagez-le.

Il serait peut-être utile de parler à quelqu'un qui pourrait répondre directement à vos questions. Action Canada pour la santé et les droits sexuels offre une ligne téléphonique sans frais accessible en tout temps au 1-888-642-2725, ou par message texte du lundi au vendredi de 9 h à 17 h HNE au 1-289-212-0868.

Ils ont les compétences nécessaires pour fournir des informations sur la santé reproductive et sexuelle, ainsi que des références sur les options de grossesse, y compris l'avortement.

Ces renseignements pourraient-ils être utiles à quelqu’un d’autre?

Partagez ce site en privé par courriel.

Vous pouvez également partager cette vidéo sur Facebook pour aider davantage de personnes à se renseigner sur les options d’avortement au Canada.

close

Partager